Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La randonnée, le sport de l'été et les bien faits sur la santé !

La randonnée, le sport de l'été et les bien faits sur la santé !

Le 04 août 2020
La randonnée, le sport de l'été et les bien faits sur la santé !
La randonnée est idéale pour associer l'activité physique et la découverte. Très prisée cette année. Cette activité est géniale en famille, entre ami(e)s, pour visiter une région. Elle permet de se ressourcer après ce long confinement.

Qu’est-ce que la randonnée ? 

C’est une activité sportive qui se réalise à pied, généralement sur des sentiers, dans la nature.

Il existe différente sorte de randonnées : 

- trekking : rando de longue durée, traversant des zones difficiles d’accès
- en autonomie : pour objectif de bivouaquer (donc transport de nourriture, duvet)
- la marche afghane : synchroniser sa respiration à ses pas. 
- la marche nordique : utilisation de bâton, permettant d’accélérer le pas, et en même temps de tonifier le haut du corps.
- la via ferrata : mixe de marche et d'escalade 
- le fast hiking : rythme plus soutenue que la rando contemplative, en alternant marche et course à pied, elle se situe entre la randonnée classique et le trail (course à pied). 
- la randonnée ultra légère : on vise à réduire au maximum le poids du sac. 
- le fastpacking : version extrême de la randonnée, en associant la vitesse, la légèreté, et l’autonomie avec un matériel de bivouac sur de longues distances. 

Il existe des niveaux de difficultés de T1 à T6. 

- T1 : randonnée bien balisée, sans risque
- T2 : randonnée en montagne, avec chaussures de trekking recommandées. 
- T3 : randonnée en montagne exigeante, le sentier n’est pas forcément visible. Les passages exposés peuvent équiper de cordes, échelles, chaines. Il faut avoir le pied sûr ;)
- T4 : Randonnée alpine : l’aide des mains peut être nécessaire, présence de pierriers, de névés faciles, de pentes mêlées de rochers. 
- T5 : quelques passages d’escalades. Présence de glaciers et névés avec risque de glissade.
- T6 : Randonnée alpine difficile : la plupart du temps sans traces, il est conseillé d’avoir une expérience alpine confirmée. 


Quelles sont les bienfaits ? 

- La plante du pied présente un réseau veineux très dense appelé la semelle de Lejars, donc l’appui au sol augmente la pression et réalise l’action centripète, donc un retour veineux de la périphérie vers le centre (coeur).
- Améliore le système cardio-vasculaires, réduit l’hypertension
- Améliore l’état général de la santé
- Améliore la santé mentale, le stress, la dépression
- Joue un rôle dans la perte de poids 


Quels muscles sont sollicités ? 

- Les quadriceps : vaste médiale, latéral, intermédiaire et le droit fémoral. 
- Le muscle tibial antérieur et les fibulaires (galbe l’avant et le coté des jambes)
- Les ischio-Jambiers : semi-tendineux, biceps fémoral, semi-membraneux 
les fessiers (petit, moyen +++, grand) 
- Les mollets (les deux gastrocnémiens, le soléaire) permettant l’extension du pied sur la jambe et la flexion du genou 
- Le haut du corps : épaules, dos, les abdos, grâce au mouvement de rotation et le mouvement des bras pour rythmer la marche. Les muscles peuvent être accentuer par les bâtons de marche. 

-

L’ostéopathe est souvent sollicité chez les randonneurs...

...suite à des entorses de cheville, douleur aux genoux, aux hanches. Si l’amorti n’est pas correct les chocs et tensions peuvent se répercuter jusque dans le bas du dos les lombaires, en passant par le genou, la patella et la hanche, pouvant même aller jusqu’au cervicales et provoquer des douleurs au niveau de la base du crâne.

L’ostéopathe peut rééquilibrer un appui au sol d’une jambe plus marquée que l’autre, un bassin asymétrique, rééquilibrer une fausse jambe longue. Il est possible aussi de faire un travail sur les cervicales, les trapèzes et les muscles du dos, assurant un équilibre entre les deux ceintures scapulaire et pelvienne. 

A vous de jouer maintenant, bonnes vacances !