Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le mouvement de nos cervicales dans notre quotidien et au travail.

Le mouvement de nos cervicales dans notre quotidien et au travail.

Le 17 février 2020
Est-ce que tu te tiens bien au travail ? As-tu des douleurs dans le cou ? Notre posture n'est pas toujours en accord avec nos cervicales, mettant une tension + ou - importante. L'article va t'expliquer ce qu'il se passe quand tu regardes ton portable...

En faisant un sondage au mois de janvier, la question qui revient souvent est comment avoir une bonne posture au travail et dans le quotidien ?

Effectivement, toute la colonne vertébrale subit notre posture au quotidien.


Nous sommes la génération du portable 

De fait, on se positionne souvent la tête penchée pour lire nos messages professionnels, regarder les réseaux sociaux pendant plusieurs minutes voire des heures, sur-sollicitant les muscles postérieurs du cou (les sous-occipitaux, trapèze), conduisant ainsi les épaules à s'enrouler en avant (manque de confiance en vous ? Non ! Alors redressez vous !).

Que se passe t-il sur nos cervicales ?

La fonction principale du rachis cervical est de supporter la tête pour éviter sa chute en avant (le système musculaire est beaucoup plus développer en arrière du cou, car en avant du cou c'est principalement de la vascularisation et pleins de tuyaux (trachée, oesophage...). 

L’objectif au delà de porter la tête est de maintenir l’horizontalité du regard. 

Le rachis cervical est la partie la plus mobile du rachis

La lordose cervicale (ce qui est physiologique) apparait au moment où le nourrisson commence, quand il est sur le ventre, à se redresser et à maintenir sa tête (environ 3 mois) et continue à se mettre en place lorsqu’il commence à se tenir vertical (assis-6 mois) de manière autonome. 

Le rachis cervical est en lien direct avec les vertèbres dorsales hautes puisque par définition c’est la cyphose dorsale qui permet le changement de courbure (C7-T1).

 
Ce rachis cervical est en lien direct avec

- la tête, qui pèse 4 à 5 kg... Tu pourras dire que ta tête pèse lourd ;)

- La gorge par l’intermédiaire du système musculaire pharyngé

- L’épaule par les insertions des muscles élévateur de la scapula*. 

- Les côtes supérieures par l’intermédiaire des scalènes.

- Le système méningé par les insertions hautes (membranes de tensions réciproques).

- Le système nerveux parasympathique par l’intermédiaire du passage dans la gaine viscérale du cou des 2 nerfs vagues (X).

- Le système aponévrotique par l’intermédiaire des aponévroses cervicales (aponévrose cervicale superficielle, moyenne et profonde).

- Le système vasculaire par l’intermédiaire des artères vertébrales


Les cervicales ont aussi un lien moins direct avec :

- Le système masticateur par l’intermédiaire de l’os hyoïde.

- Le système viscéral abdominal par l’intermédiaire des nerfs vagues (X) ce fameux nerf que tout le monde parle en ce moment grâce au nouvelle découverte, en lien avec notre cher intestin, notre 2ème cerveau.

- Le coeur par l’intermédiaire des nerfs vagues et des nerfs cardiaques. 

- Le système respiratoire par l’intermédiaire du diaphragme et des nerfs phréniques. 


Quels mouvement font les cervicales ?

Quels muscles sont mis en action ? 


Le rachis cervical bas (de la 3ème cervicale à la 7ème cervicale) fera préférentiellement des mouvements d’extension et de rotation, l'inclinaison étant moins important. Ces cervicales ont comme rôle principal de mobiliser le rachis.

À l’inverse les cervicales hautes feront principalement des mouvements de flexion et d’inclinaison, la rotation étant moins importante. Ces cervicales ont comme rôle principal la stabilité et la protection (surtout bulbe rachidien).

Le muscle SCOM* est le muscle principal qui nous permet de pencher la tête en avant pour regarder notre portable ✆. Ce muscle est épais, puissant. Mais si tu décides de faire de l'extension, il va aider à faire ce mouvement vers l'arrière de la tête. 

NB : Le diaphragme est le muscle inspirateur principal. Si le diaphragme fonctionne mal (si vous ne respirez pas bien en gros), les SCOM peuvent être sursolliciter, ce qui peut provoquer des douleurs au niveau du cou et de la tête ! 

Les sous occipitaux (entre l'occiput, C1 et C2) permettent de faire de l’extension, de la rotation et de l’inclinaison de la tête et du cou. Ces muscles sont importants pour garder le regard à l’horizontal ! Alors quand vous restez sur votre portable plusieurs minutes, voire plusieurs heures, ce sont ces muscles qui sont mis en tension. 

NB : Ces muscles sous occipitaux forment un petit triangle où chemine l’artère vertébrale

Le trapèze lui aussi est mis en tension, on peut le ressentir de l'insertion de la protubérance externe (crâne) jusqu'à la 11ème 12ème vertèbre thoracique. Il permet l'extension de la tête, du cou et du rachis dorsal, rapproche les omoplates, élève les épaules...

NB : Il en fait tellement que c'est un des motifs le plus courant en ostéopathie : la trapèzalgie.


Pourquoi devrais-je m'en soucier ? 

Un mauvais positionnement des cervicales induira un nombre important de symptômes inconfortables pour le patient. 

Exemple : Cervicalgie, maux de tête donc céphalées, migraine, névralgie d’Arnold, nausées, vertiges, troubles de la concentration, fatigue ou fatigabilité, troubles du sommeil, troubles oculaires, troubles des ATM*. 

Quelques dysfonctions intéressantes... 

>> Troubles oculaires : La relation entre le complexe OAA (occiput-Atlas-Axis) et les yeux par l’intermédiaire du réflexe oculo-céphalo-gyrique : Un dysfonctionnement de la base du crâne (occiput) avec les 2 premières cervicales va induire une modification du réflexe. Tes yeux ne vont plus suivre correctement le mouvement de ta tête.

Quand tu tournes ta tête à droite, automatiquement tes yeux vont suivre à droite (essaie de tourner ta tête à droite et de laisser tes yeux à gauche, plus complexe...), c'est donc ça le réflexe oculomoteurs-céphalo-gyrique.


Exemple symptôme visuel : vision plus flou, difficulté à l’accommodation (iris et sphincter Irien, cristallin), diminution du champ visuel, fatigabilité oculaire. 


>> Troubles des ATM :

Relation direct entre OAA* et ATM (en avant du tragus) : pour avoir une ouverture de bouche complète il est nécessaire que les ATM fonctionnent bien, mais pour les derniers degrés d’ouverture, il est nécessaire que CO-C1* bilatéral fonctionnent correctement pour permettre une légère extension cervical.   

S’il y a une asymétrie et/ou un asynchronisme des ATM, ceci aura comme répercussion et une adaptation de OAA et en particulier CO C1. 

NB : En cas de disocclusion, des dysfonctions de l’OAA peuvent être constater. 

-

-

Voilà, tu sais à présent ce qu'il se passe quand tu fléchis ta tête en avant pour regarder ton portable. Je te laisse sur une vidéo prise sur Youtube des cervicales, histoire de bien visualiser. 

N'hésite pas à nous suivre sur Instagram sur "mon.osteo", tu trouveras pleins d'articles sur la santé et l'ostéopathie. 

Glossaire : 

- ATM : articulation temporo-mandibulaire 
- C0 - C1 : entre l'occiput et la première cervicale appelée Atlas
- OAA : Occiput-Atlas-Axis 
- SCOM : Sterno-cléïdo-occipito-mastoïdien 
- scapula : nouvelle nomenclature de l'omoplate