Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les bienfaits des étirements pendant cette période de confinement

Les bienfaits des étirements pendant cette période de confinement

Le 04 avril 2020
Les bienfaits des étirements pendant cette période de confinement
En ce temps de confinement, c'est le moment de prendre conscience de son corps, de savoir comment il fonctionne, pour l'optimiser et en prendre soin au max. Le thème d'aujourd'hui : L'étirement, facile à réaliser chez soi.

Qu’est-ce que qu’un étirement ? 

L’étirement permet d'améliorer la mobilité, la souplesse et la flexibilité de ton corps.

Les étirements préparent ton corps à une activité physique lambda (regarde ton chat qui s'étire juste pour se déplacer vers sa gamelle). 

Cela favorise une meilleure récupération après un effort physique.

Comment ça fonctionne ?

L'étirement agit sur les tendons, les muscles et les aponévroses (qu'on appelle le fascia).

Le muscle étant le plus déformable des 3, composé de tissus musculaires (ici squelettique) et de tissus conjonctifs (fibres élastiques).

Le tendon est le moins déformable des 3, car il est composé de fibres de collagène plus dense que l'aponévrose.

Quand on s'étire, c'est tout le système osteo-musculo-ligamengaire qui est en mouvement, permettant le glissement de l'un par rapport à l'autre. L'aponévrose (entourant les muscles) fait le lien entre la peau et le muscle, en permettant le retour en place de la peau après étirement, le déplacements et glissements des organes entres eux dans la bonne direction, en absorbant les chocs. Et tout ça en douceur.

  • Quand faire les étirements ? 

Le plus souvent que possible dans l’idéal. Après ton réveil, le soir avant de te coucher. 

  • Avant, pendant ou après le sport ?

Tout dépend le sport que tu as pratiqué, mais suite à de la musculation par exemple, les fibres se sont un peu déchirées, il est donc pas nécessaire de faire un étirement tout de suite après, car à chaud tu sens moins la douleur arriver, tu risques de te faire mal, ça serait dommage ! Après tant d'efforts... 

Le principal est d'écouter ton corps, de ne pas te faire mal. L'étirement te permettra de pas t'enraidir suite à la musculation, et de ne pas perdre la souplesse que tu as de base. 

  • Assouplissement ou étirement ? 

L'assouplissement est un type d'étirement, qui a pour but d'étirer tes tissus conjonctifs (ligaments, capsules articulaires, tendons...) exemple ta hanche pour faire le grand écart.

Pourquoi devrais-je m’en soucier ? 

Même si tu n’es pas sportif, les étirements sont essentiels pour ta colonne vertébrale, lui permettant de garder une bonne posture et maintiendra tes muscles souples plus longtemps avec l’âge.

Stressé ? 

Les étirements passifs de longue durée avec une respiration profonde va solliciter ton corps dans sa globalité et donc une détente. Comme le Yoga. 

Que peut faire l’ostéopathe ? 

Il peut travailler sur les fascias. Par étirement, en suivant les mouvements issues du fascia, qui veulent se libérer de leurs tensions. Les tensions ressenties vont permette de situer la distance et de confirmer la situation de la lésion.

Le fascia, enveloppe tissulaire formée essentiellement de tissu conjonctif est présent dans tout ton organisme. Il forme en quelque sorte une toile d’araignée qui relie toutes les structures entres elles (Visualise une viande, quand tu la découpes tu peux observer parfois cette couche fine blanche qui sépare deux corps musculaires). Elle permet de loger les muscles et en même temps de les relier entre eux. Tous ces fascia reliés, la moindre tension à quelque niveau que ce soit, sera répercutés dans tout le corps par cette chaîne tissulaire et ça créera des dysfonctions, à distance ou non, sur des organes par le biais du système neurovégétatif et endocrinien. (Livre interessant à ce sujet : Roger Fiammetti : « Le langage émotionnel du corps ») 

La règle :

Faire des étirements en douceur et sans douleur ! La souplesse varie d’une personne à l’autre, selon la physiologie de chacun. 

Prenez soin de vous.