Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Qu'est-ce que le bruxisme ? Causes, traitement et ostéopathie.

Qu'est-ce que le bruxisme ? Causes, traitement et ostéopathie.

Le 18 octobre 2020
Qu'est-ce que le bruxisme ? Causes, traitement et ostéopathie.
Le bruxisme est un comportement qui se traduit par des mouvements rythmiques des muscles de la mastication. Cela est totalement involontaire et peut se reproduire pendant le sommeil et/ou en éveil. Comment se libérer de ce bruxisme ?

-

Le bruxisme désigne l’action de serrer les dents de manière excessive, avec ou sans grincements associés.

Il peut toucher 6 à 91 % de la population générale selon la méthode de diagnostic, le type de bruxisme et le niveau de l’atteinte.

Le bruxisme diurne toucherait plus les femmes que les hommes (composante émotionnelle).

Le bruxisme nocturne diminue avec l’âge contrairement au bruxisme diurne.

Et petit plus, l’ethnie jouerait aussi sur la prévalence du bruxisme, ainsi la population asiatique serait plus touchée, puis les européens et latino-américains et moins élevés les afro-américains.

Quel diagnostic ? 

Le diagnostic positif se base sur :

- la perception sonore du grincement ou du serrement dentaire ;
- l’usure dentaire exagérée ;
- l’inconfort, la fatigue ou la douleur musculaire ainsi que la mâchoire serrée au réveil ; 
- ’hypertrophie des muscles masséters lors du serrement volontaire énergique.

Il n’y a pas de signes pathognomoniques. C’est l’accumulation de plusieurs signes ou symptômes qui pourra nous orienter en faveur d’un diagnostic positif. 

Quels sont les symptômes, signes cliniques ? 

- dentaire : usure, fracture, déchaussement
- muqueux : mordillement des lèves, intérieur des joues, langue. 
- osseux : sur-stimulation osseuse 
- occlusaux
- musculaire : hyperactivité des muscles masticateurs
- articulaire : douleurs au niveau de  l’ATM, difficultés d’ouverture, blocage 
- trouble du sommeil, apnée, céphalées, acouphènes.
- reflux gastro-oesophagien 

Quelles sont les causes ? 

Le stress, l'anxiété, l'hyperactivité sont souvent reliés au grincement des dents. Le tabac, l’alcool, la drogue, des troubles neurologiques, certains médicaments et le café peuvent avoir un rôle dans ce trouble. Il existerait aussi un facteur héréditaire.

Étude réalisée par A. Dean en 2017 :  

Sur 255 patients, a été prouvé l’existence de troubles posturaux chez 69,8 % des patients souffrant de dysfonction crânio-mandibulaire.  

Observation :
- Les troubles musculo-articulaires du rachis pourraient être impliqués dans les causes du bruxisme. 
- Une inclinaison de tête plus antérieure et plus basse, ce qui influe sur leur respiration et donc indirectement sur les parafonctions que cela entraîne. Cette inclinaison correspond au profil de patients présentant à la fois une hypertrophie des masséters et un niveau de stress important.

Ainsi l'étude tend à démontrer qu’une manipulation ostéopathique des cervicales supérieures soulage à la fois les troubles posturaux et les symptômes algiques du bruxisme.

Pour finir, le dysfonctionnement musculo-articulaire du rachis cervical prend toute son importance chez les enfants car il serait une cause probable du bruxisme du sommeil.

Que peut faire l’ostéopathe ?  

2ème étude par Elise THUAU concernant les différentes manipulations possibles sur l’articulation temporo-mandibulaire en ostéopathie :

- 86% des praticiens favorisent la détente musculaire,
- 76% optent ensuite pour une approche tissulaire,
- 55% pour des manipulations passives (type TOG),
- puis seulement 34% pour des manipulations structurelles.

Pour conclure : 

L'ostéopathie permet d’apporter un traitement complémentaire aux thérapies traditionnelles reposant sur un traitement tissulaires, structurelles, viscérales et crânien, en prenant le corps du patient dans sa globalité.

Les manipulations et pressions exercées par le thérapeute permettent d’évaluer et traiter les tensions et dysfonctionnements induits par le bruxisme.

Toutefois, il est préférable de consulter un dentiste, en cas de chirurgie ou le port d’une gouttière.

D'autres professionnels tels que le psychologue, sophrologue peuvent aider les patients anxiogènes, stresser, ainsi que des exercices de relaxations type Yoga.