Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le sport, le pratiquer dans son quotidien, oui mais pourquoi ?

Le sport, le pratiquer dans son quotidien, oui mais pourquoi ?

Le 06 mars 2020
Le sport, le pratiquer dans son quotidien, oui mais pourquoi ?
Un esprit sain dans un corps sain est une phrase répétée sans cesse mais tellement vrai. Tout le monde doit se sentir concerner par le sport et l'activité physique. Pour diverses raisons : anxiété, troubles digestifs, humeurs, maladies, et j'en passe !

On entend souvent : « Je ne veux pas perdre de poids, je suis bien dans ma peau, je n’ai pas besoin de faire d’activité physique ». Mais à quoi sert vraiment de faire une activité physique ? 

Le sport...
- je déteste !!!
- un effort 
- une obligation 
- un enfer 
- un bien être 
- une addiction 
- un plaisir 
- une pause 
- ressourcement 
- une libération 
- une thérapie 
- j’adore !!!

Et oui, le sport provoque autant d’émotion ;-). 


Qu’est-ce que le sport ? 

D’où vient le mot sport ? (Non je ne vais pas faire une dissertation de français). Du vieux français, ça vient de desport qui signifie « divertissement, plaisir physique ou de l’esprit » et non la souffrance ! ;-). 

Le sport est un phénomène universel, qui existe depuis toujours et partout, et de formes très diverses.
Il existe différents types de sport, et il y en a pour tous les goûts, c’est donc un luxe et une chance de pouvoir choisir. Par exemple : Les sports de compétitions, de bien être (yoga), et sous différentes formes (sports collectifs, solo, d’endurance, de précision…). 

La vision du sport a beaucoup changé entre nos ancêtres et aujourd’hui. A l’époque, le sport intégrait le quotidien, pas besoin d’y penser pour la santé, c’était automatique. Aujourd’hui, la société nous demande d’aller vite sur tous les domaines, d’être efficace au travail, à la maison, la majorité prenne la voiture, le métro pour se déplacer Et de moins en moins le vélo et les pieds... D’où la sédentarité qui augmente petit à petit. 


Comment agit le sport sur notre corps ? 

- Sueur
- Essoufflement
- Nausée
- Plaisir
- Bâillement
- Courbatures
- Douleur
- Crampes
- Addiction
- Réduit la faim
- Soif 

Lorsque l’on fait du sport, on produit de l’énergie pour permettre à nos muscles de se contracter, entrainant une production de chaleur. Pour réguler notre température, qui doit rester dans les alentours de 37°C les vaisseaux sanguins se dilatent et permettent à la sueur de s’évaporer. Plus l’activité physique est intense plus on sue ! 

Le sport permet à tes cellules de se régénérer. Donc si tu as des courbatures, ce n’est pas grave car c’est lié à des (micro)lésions de fibres musculaires, tout à fait naturel, c’est pour ça que ton corps change, et se muscle quand tu fais une activité physique régulière. Et donc ces fibres se réparent d’elles mêmes grâce à la régénérations cellulaires ! Le corps est bien fait non ? 


Pourquoi devrais-je m’en soucier ? 

D’abord, parlons de la sédentarité (= rester assis sur le canapé) qui renforce toutes les causes de mortalité. Elle double le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’obésité… 

Ca augmente aussi les risques de cancer du colon, HTA, ostéoporose, mais aussi la dépression et l’anxiété


« Je suis stressé, anxieux »

Un esprit sain ans un corps sain ! La santé mentale et physique sont liées. Le sport est bon pour le coeur et la silhouette mais permet aussi d’évacuer le stress

Pourquoi le sport est un anti stress naturel ? Durant un exercice physique, des hormones du bien être, les endorphines, sont libérées. Parfait pour le sommeil, et diminuer l’anxiété.


Pour le cerveau, le sport permet de libérer de la dopamine.
NB : Depuis les années 2000, il est prouvé que le sport ralentit la dégénérescence des neurones dopaminergiques en stimulant cette dopamine. Donc intéressant de savoir que l’activité physique diminuait le risque de survenue de la maladie de Parkinson. (Source : site "France parkinson")
Cette dopamine intervient dans les mécanismes de la récompense. Ce qui explique l’état un peu euphorique et de plénitude ressenti après une séance de sport, et aussi le fait que le sport peut devenir une drogue


« Je suis constipé »  

Lorsque tu fais du sport, tu contractes les muscles intestinaux. Ce qui va favoriser l’absorption des nutriments présents dans ta nourriture par ton intestin. Plus de détail sur ce sujet dans un prochain article ;-). 


« Je n’ai plus confiance en moi » 

Pour développer un peu d’estime de soi, la meilleure solution et assez simple, c’est le sport et l’alimentation. Deux domaines avec un gros impact tant au niveau physique que psychologique


Quel sport ? Tout dépend si vous êtes plutôt hyperactif ou plutôt calme.
- Pour canaliser l’hyperactivité, les sport d’endurance et à l’inverse le yoga sont intéressés pour créer un équilibre.
- Pour une personne calme, les sports collectifs sont idéals pour faire des rencontres, se booster à plusieurs, comme les HIIT, bootcamp pour se surpasser et se vider la tête. 

BONUS : 

J’ai fait une petite enquête sur des élèves de 20/30 ans d'une classe d'ostéopathie, sur le ressenti et l’émotion que procure le sport avant/pendant/après une séance : 

  • Avant la séance :

- 70% personnes ont la flemme avant le sport. 
- 30% sont motivés, excités. 

  • Pendant : 

- 50% pensent à la douleur, l’essoufflement, le travail 
- 50% sont motivés, alors qu’avant la séance ils avaient la flemme

  • Après : 

- 95% sont vidés, apaisés, procurant un bien être 
- 5% se disent « à table ! » je vais pouvoir manger sans culpabiliser

Et toi le sport ?