Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Transpirer, c'est bon pour la santé !

Transpirer, c'est bon pour la santé !

Le 21 juillet 2020
Transpirer, c'est bon pour la santé !
C’est l’été, il faut chaud, et notre corps nous le fait savoir en transpirant.  La transpiration est un phénomène totalement naturel et bénéfique pour l’organisme. Pourquoi ? Un corps qui transpire est un corps qui respire, et s’autorégule. 

-

Quelle composition ?

La sueur est composé d’eau à 99%, de sels minéraux, d’anticorps, et de traces de déchets métaboliques (urée, acide urique, acide lactique).


Où suons nous ? 

Partout ! Mais particulièrement sur la paume des mains, la plantes des pieds et le front. 


A quoi sert la sueur ? 

La sueur est acide (pH 4 à 6), l’acidité de la sueur joue un rôle anti-microbien mais la surface de la peau n’est pas stérile ! 

Son rôle principale est d’assurer la thermorégulation. La sueur peut être d'origine émotionnelle, on parle alors de sueur froide provoquée par la nervosité, la gêne ou la nervosité qui implique le SNA sympathique.


Comment ça marche ? 

Les artères du derme et les glandes sudoripares contrôlées par le SNA sympathique jouent un rôle important dans la régulation de la température corporelle.


Il existe deux mécanismes : La thermolyse et la thermogenèse. 

  • La thermolyse 

Lorsque la température extérieure s'élève ou en cas d'exercice physique (libère chaleur dans le corps), les artères dermiques se dilatent (vasodilatation) et les glandes sudoripares sécrètent de la sueur. L'évaporation de la sueur à la surface de la peau diminue la chaleur du corps sous la forme d'énergie calorique. La vasodilatation des artères du derme augmente le débit sanguin dans la peau et donc la perte de chaleur à partir de la surface corporelle sous la forme de rayonnements infra-rouge.

  • La thermogenèse

Lorsque la température extérieure est basse, les artères dermiques se contractent (vasoconstriction) et permettent ainsi à un certain volume de sang chaud d'éviter temporairement la peau afin de limiter la perte de chaleur.


Transpirer fait maigrir ? 

Non, il s’agit d’une perte d’eau et non de graisse. C’est une très bonne chose de transpirer, et c’est indispensable. Mais ce n’est pas la transpiration en elle même qui nous fait perdre du poids. Mais c’est l’exercice physique associé à cette transpiration qui permet de bruler les calories. Plus c’est intense, plus on sollicite des muscles, plus on transpire. Donc suer est un indicateur de l’effort et montre que le corps se dépense, alors indirectement c’est un signe que la silhouette s’affine ! 


Transpiration excessive ? Le diagnostic le plus courant en cas de transpiration excessive est l’hyperhydrose. C’est un dysfonctionnement du système nerveux central. 


Que peut faire l’ostéopathe ? 

Le corps est équipé de différents organes pour éliminer les toxines, tel que le foie, les reins, les intestins, la peau, les poumons. 


Ces organes filtrent les déchets hors du sang et de la lymphe et les rejettent à l’extérieur du corps. Ils sont appelés excréteurs ou émonctoires. 


S’il y a trop de toxines, l’organe n’arrive plus à épurer et donc l’organisme rejette les déchets par d’autres voies de sorties. 


Il peut y avoir une inflammation au niveau des émonctoires pouvant être source de bronchites chroniques, rhinites chroniques, problèmes de peau, hypersudation. 


La prise en charge ostéopathique sera un travail sur les émonctoires, par des techniques viscérales principalement. 


Il est conseillé de faire attention à son alimentation afin de diminuer l’apport en toxine, et d’exercer une activité physique régulière.


Bonnes vacances à tous ! 

Dépensez vous et faites attention au soleil, le corps à ses limites ;-).